!
Prochaine épreuve : à définir
Résumés

Rallye Coeur de France 2018

Benoît LOBREAU / Damien GARRET - F2000/12 - n°76

Le Rallye Coeur de France 2018 marque une grande première en Championnat de France pour Benoît et Damien. Pour cette première, ils sont malheureusement les seuls engagés dans leur catégorie, les routes de la région vendômoise étant peu adaptées aux petites voitures des catégories inférieures, avec beaucoup d'enchainements très rapides et de longues périodes de pleine charge. L'objectif est avant tout de rallier l'arrivée, en essayant de jouer avec les autos de la classe supérieure. Le temps est estival avec une belle chaleur pour ce dernier week-end de septembre.

Le choix des pneumatiques est simple à la première assistance, et l'équipage part en slicks durs pour la première boucle du rallye. L'ES 1 débute plutôt bien, mais un tête-à-queue après 4 kilomètres fait perdre près de 30 secondes. Le temps de se remettre dans le rythme, Benoît est victime d'un mauvais retour de volant près de la fin de la spéciale, ce qui le fait ralentir jusqu'à l'arrivée. Au final, c'est à une 7ème place de groupe que Benoît et Damien se retrouvent. Le temps de passer déguster quelques produits du terroir le long du parcours routier, et l'équipage attaque la seconde spéciale. Benoît et Damien se sentent de plus en plus en confiance au fur et à mesure des kilomètres de l'ES 2. Le rythme est soutenu, peut-être un peu trop... Au 2/3 du parcours, la boîte de vitesse semble se bloquer à la réception d'un saut négocié avec un peu trop de vitesse. L'équipage s'arrête 1 kilomètre plus loin et constate les dégâts : support de boîte de vitesses cassé, c'est l'abandon pour cette journée. Rien d'autre ne semblant abîmé, Benoît et Damien décident d'essayer de réparer pour repartir en Rallye 2 le lendemain.

Dimanche matin, le temps est toujours au beau fixe. Après une première assistance où seulement le plein est fait, Benoît et Damien partent pour les 3 spéciales de la première boucle du jour. La première, la plus longue du rallye, se déroule sans encombre. L'équipage ne prend pas de risque et, malgré tout, rattrape et double le concurrent parti devant lui. Il se classe 4ème de groupe dans cette spéciale. La suivante est plus compliquée. Sur la partie du tracé parcourue la veille, Benoît est en confiance, mais sur le reste du tracé, très bosselé, aucun risque n'est pris et de nombreuses secondes sont lâchées. Malgré tout, c'est également un 4ème temps de groupe qui est à la clef. Dernière spéciale de la boucle, "Super Vendôme" fait office de spéciale spectacle. Disputée sur un parking en centre-ville, c'est un parcours artificiel avec un saut et des tours à réaliser autour de bottes de pailles. Sur ce court tracé, ils réalisent le meilleur temps de groupe !

Il ne reste maintenant plus qu'à parcourir une courte spéciale proche de Vendôme, sur le tracé du shakedown du rallye. Cette spéciale se déroule sans encombre, et l'équipage ramène la voiture à l'arrivée, un peu frustré par la casse du samedi sans laquelle, à la vue des temps réalisés et des abandons des concurrents, une place sur le podium de groupe était envisageable.

La saison 2018 se termine là. Place maintenant à une petite évolution moteur en prévision d'une saison 2019 qui s'annonce plus que chargée !
Videos

YouTube
Photos