!
Prochaine épreuve : Rallye des Jardins de Sologne le 7 septembre
Résumés

Rallye des Vignes de Régnié 2013


Le rallye des Vignes de Régnié marque le retour aux affaires de Benoît et Damien, avec quelques semaines de retard sur le calendrier initial. Le tracé n'a pas changé par rapport à 2012 : 2 spéciales sont à parcourir 3 fois chacune, dont un passage de nuit. Pour cette édition, un seul autre équipage est présent en catégorie A5.

Avant même les vérifications techniques du vendredi soir, les premiers soucis interviennent sur la 106 avec tout d'abord la panne d'un clignotant arrière due à la coupure des fils d'alimentation ! La réparation est effectuée dans la pénombre puis c'est au tour du commodo de casser suite à un geste malencontreux du pilote... Un démontage/remontage rapide de la pièce, et la 106 passe ses premières vérifications techniques de l'année. Rendez-vous le lendemain pour le début des hostilités.

Durant la nuit, la météo a évolué : le soleil de la veille a laissé place à un temps gris, et des averses de pluie se sont abattues par endroits. La spéciale la plus longue est annoncée grasse et piégeuse, et l'équipage choisi la voie de la sécurité, en montant des pneumatiques intermédiaires pour la première boucle. La route est effectivement assez sale en sous-bois, et l'équipage décide de ne plus prendre aucun risque quand, après 3 kilomètres, leur seul concurrent direct est arrêté sur le bord de la route. Désormais, il faut simplement ramener l'auto à l'arrivée pour engranger les points de la première place. L'ES 2, complètement sèche, sera parcourue sur le même rythme, ce qui n'empêchera pas les freins de surchauffer. L'équipage rentre au parc de regroupement assez loin au classement général.

Pour la seconde boucle, la décision est prise de monter les pneus slicks. Le changement de roues est effectué à l'assistance, mais l'équipage est obligé de redémonter une roue un peu plus loin : une cale a été oubliée à l'avant et la jante frotte contre le corps de l'amortisseur. Le changement est effectué et l'équipage arrive à pointer à l'heure au départ de l'ES 3. La boucle se passera sans encombre, hormis encore quelques soucis de freins. Les temps se sont améliorés, mais restent encore assez loin de ceux réalisés en 2012. L'équipage est remonté 77ème au classement général avant la dernière boucle.

Après un rapide passage par l'assistance, pour monter la rampe de phare, Benoît et Damien partent à l'assaut des 2 spéciales de nuit. Celles-ci seront parcourues sur un rythme de sénateur par l'équipage qui termine son premier rallye de l'année, 70ème au général, mais surtout premier de la classe 5, engrangeant donc le maximum de points !

De retour au garage, la surchauffe des freins a pu rapidement être expliquée : un des deux étriers avant est resté grippé. Quelques pièces ont été remplacées pour la prochaine épreuve : le Rallye du Solognot, début avril !
Videos

YouTube
Photos