!
Prochaine épreuve : Rallye des Jardins de Sologne le 7 septembre
Résumés

Rallye Dijon Côte d'Or 2011


Premier rallye national de la saison et comme pour les dernières épreuves la météo est clémente avec un beau soleil et une chaleur estivale ! Benoît et Damien portent ce week-end le numéro 77, et sont bien décidés à continuer de faire parler d'eux et de la petite 106 orange et noire ! Le rallye reprend la même base de spéciales que les années précédentes, avec à nouveau quelques légères modifications. 4 boucles de 3 spéciales sont donc au programme, avec 2 boucles à parcourir chaque jour !

La première spéciale est la plus longue (19,9 kilomètres) et dès ce premier chrono, Benoît et Damien vont creuser l'écart en s'emparant directement de la tête de la classe A5 avec presque 29 secondes d'avance ! Pas de souci notable sinon que la spéciale est très rapide (trop ?) : la 106 plafonne au rupteur de 5ème sur de très longues portions, et crache un peu d'huile due à ces longues portions de pleine charge. Il faut également noter aussi une petite touchette au ralenti avec une botte de paille, qui laisse quelques traces sur la portière côté pilote. Dans les 2 autres spéciales de la boucle, Benoît et Damien vont continuer à accroître leur avance, d'autant plus qu'on compte déjà 2 abandons parmi la concurrence directe (sur 6 partants dans la classe). A l'issue de la première boucle l'équipage est donc solidement leader de sa catégorie et dispose d'une confortable avance de 41 secondes.

Rapide passage par l'assistance entre les deux boucles, on refait les pleins, les niveaux, les pressions et c'est reparti ! Désormais l'objectif est simple : il faut continuer sur le même rythme dans les spéciales, tout en soulageant le moteur lors des longues portions de pleine charge.

Malheureusement le moteur va en décider autrement puisqu'avant la mi-spéciale dans l'ES 4 il va casser... Une grande déception pour Benoît et Damien qui pouvaient doubler la mise ce week-end après la victoire de classe des Gueules Noires !

Le démontage du moteur a mis en évidence un serrage d'une bielle sur le vilebrequin suite à un manque de lubrification. Plusieurs causes en sont à l'origine, et il va falloir en tenir compte dans le remontage du moteur pour les Vins Mâcon si le temps le permet. Nouveau challenge donc puisqu'il faut réussir en deux semaines à préparer un moteur complet ! De plus lors du démontage Alain a découvert qu'un disque de frein avant était fêlé ! Pas mal d'activités dans les prochaines semaines mais la motivation ne manque pas !
Videos

YouTube
Photos