!
Prochaine épreuve : Rallye des Jardins de Sologne le 7 septembre
Résumés

Rallye des Gueules Noires 2010

Benoît LOBREAU / Damien GARRET - F2000/13 - n°54

Ce premier Rallye des Gueules Noires, basé à Montceau-les-Mines, les Lions ne peuvent le manquer ! Les deux voitures sont engagées, mais Benoît est finalement seul à prendre le départ, car Olivier a décidé de déclarer forfait, n'étant pas certain de la fiabilité de sa voiture. Il doit continuer ses préparatifs et cherche une autre épreuve avant le Rallye du Brionnais fin juin, rallye fétiche des Lions depuis 2006.

Benoît et Damien portent le numéro 54 pour ce week-end. La voiture est entrée au parc fermé vers midi le samedi. A la sortie du parc fermé, vers 17h15, c'est le premier dilemme : quels pneus monter ? La météo se fait menaçante et quelques gouttes tombent sur les spéciales. Benoît décide de partir en slicks (dont 2 neufs à l'avant). Et ce choix va porter ses fruits : première épreuve spéciale sous la pluie et un super 39ème temps scratch (sachant que, pour les 20 premiers, la route était quasi sèche), avec en prime la 2ème place de la classe F2000/13 !

Parti sur le même rythme dans la seconde spéciale, Benoît enfile les virages. Mais, à environ 500 mètres de l'arrivée, après un passage de vitesse un peu manqué et un cafouillage au freinage suivant, les roues bloquent, le moteur cale, la voiture glisse et Benoît fait un tout droit dans une barrière ! Rien de dramatique, mais en voulant reculer pour ressortir du pré, la voiture patine et reste bloquée. Les secondes défilent jusqu'au moment où des spectateurs arrivent à la rescousse et aident notre équipage à ressortir et à reprendre la route.

Malheureusement, de longues secondes se sont écoulées, et la buée recouvre le pare-brise : Benoît termine la spéciale à l'aveuglette. Avec plus d'1 minute perdue dans l'histoire, les espoirs de bien figurer s'échappent avec cet avant-dernier temps dans la spéciale. En fin de journée, Benoît et Damien sont 56ème au classement général et relégués à la 9ème place de la classe F2000/13.

L'équipage rentre à l'assistance déçu et extrêmement heureux à la fois : le temps de l'ES 1 est exceptionnel, et les pneus neufs font des merveilles ! La voiture est meurtrie, mais rien de catastrophique. Il faut aussi noter une chose importante ; après Benoît, plus d'une dizaine de voitures ont utilisé "l'échappatoire" ainsi ouvert par Benoît ! Elles ont toutes aussi perdues du temps, sans doute moins que Benoît qui lui est resté coincé !

Dimanche, lors de la deuxième journée, il reste à parcourir les mêmes épreuves spéciales que la veille, à deux reprises !

Pour la première boucle, ce sont des pneus intermédiaires qui sont montés à l'arrière. La météo est meilleure que la veille et l'idéal serait de partir avec quatre pneus slick neufs, mais le budget manque ! Dans les spéciales, les temps sont très bons et notre équipage améliore ses performances de la veille.

Pour la dernière boucle, la pluie se fait à nouveau menaçante, mais il est décidé de ne pas changer de pneus ! Et, sous la pluie, c'est un nouveau festival pour ce dernier passage dans les spéciales ! Les temps sont encore meilleurs que le matin sur le sec avec un 26ème temps scratch dans l'ES 5, le 6ème de la classe F2000/13, et un 25ème temps scratch dans l'ES 6, le 5ème de la classe F2000/13 !

Le classement final de ce rallye est une 40ème place au classement général et une 7ème place de classe. Sans l'erreur dans l'ES 2, on se prend presque à rêver d'un second podium de classe cette saison... Mais c'est le rallye ! L'équipage est heureux, souriant et tout le monde soulagé...

Reste toutefois un peu de travail pour réparer le pare-chocs endommagé pour le prochain rendez-vous dans 3 semaines à Mâcon pour le premier rallye national de la saison ! Les objectifs sont simples : la voiture est fiable, il faut donc se faire remarquer à nouveau par de (très) bonnes performances et, qui sait, la route est longue...
Videos

YouTube
Photos