!
Prochaine épreuve : Rallye de Matour le 20 juillet !
Résumés

Ronde de l'Anguison 2010

Benoît LOBREAU / Tiffanie MARTIN - F2000/13 - n°67

Second rallye de la saison et c'est à nouveau Benoît qui est au départ pour, cette fois-ci, la Ronde de l'Anguison, du côté de Corbigny dans la Nièvre. La voiture arrive vers 9h00, le samedi matin, pour l'installation sur le parc d'assistance et les préparatifs avant les vérifications administratives et techniques dans la matinée. Pour cette épreuve, Benoît n'est pas copiloté par Damien, mais exceptionnellement par Tiffanie qui avait déjà occupé le second baquet lors du Rallye des Hautes-Côtes en 2008.

Sortie de la voiture du parc fermé à 14h48 pour une première boucle de deux spéciales, la première (Mhère) de 7,8 kilomètres et la seconde (Gacogne) de 4,1 kilomètres.

La première spéciale se déroule très bien. Benoît l'a déjà parcourue la saison passée dans des conditions météorologiques catastrophiques mais, cette année, le soleil est au rendez-vous. Le moteur donne le ton et tout le monde peut enfin constater qu'il a de la voix. Benoît n'est que moyennement satisfait de son temps en raison de plusieurs passages de vitesse ratés. La seconde spéciale se déroule également sur un très bon rythme avec néanmoins un peu d'optimisme à la fin puisque, dans une chicane, Benoît touche un ballot de paille ; mais il ne perd pas de temps puisqu'il ne relâche pas l'accélérateur. Les dégâts semblent mineurs, avec un clignotant cassé et le pare-choc un peu déformé.

Retour à l'assistance pour un check up complet : l'équipage est globalement satisfait, le pilote est toujours un peu (trop) critique sur ses performances, l'ambiance est bonne, le mécanicien est soulagé...

La première journée ne comptant que 2 épreuves chronométrées, la voiture est rangée dans le parc fermé pour la nuit. Benoît et Tiffanie terminent cette première journée à la 40ème place du classement général et à la 8ème dans la classe 13, avec la ferme intention de remonter au classement le lendemain.

La journée du dimanche compte 2 boucles identiques à celle de la veille et un passage supplémentaire dans la grande spéciale. Sortie du parc fermé à 8h39 pour notre équipage qui se rend directement au départ de la première spéciale du jour. Malheureusement, elle ne va pas se dérouler si bien que la veille puisque au bout de quelques virages, Benoît va manquer un peu son freinage et se retrouver hors trajectoire avec des pneus pas encore en température. La voiture part en travers et finit en tête à queue dans le fossé. Benoît peine à redémarrer la voiture mais celle-ci finit par repartir et Benoît se relance dans la course. A ce moment, il n'a pas encore idée des dégâts sur la voiture. Au bout de quelques virages, il commence à soupçonner une crevaison, ce qui est fort probable en raison de la longueur et de la vitesse avec lesquelles il a glissé. Il termine la spéciale prudemment et constate finalement qu'il n'a pas seulement crevé, mais surtout tordu un bras de suspension du train arrière de la voiture. L'équipage décide de ramener la voiture en continuant le rallye, pour voir à l'assistance ce qu'il sera possible de faire. Dans le même temps, Benoît a bien entendu averti Alain qui s'empresse de partir à la recherche (vaine) de la pièce correspondante.

De retour à l'assistance, le diagnostic est confirmé et, sans pièce de rechange, Benoît ne peut qu'abandonner.

La déception est grande. Néanmoins, ce rallye a permis de vérifier un bon nombre de points : la voiture fonctionne et son moteur aussi ! Plus de problème d'amortisseurs à l'arrière, l'enchaînement des 6 bosses à la fin de la grande spéciale l'a confirmé, et le problème du passage des vitesses est identifié. Il s'agit en très grande partie d'un défaut de position du pilote qui sera revu pour le prochain rallye.

Rendez-vous est pris pour le Rallye des Gueules Noires les 8 et 9 mai avec Benoît, mais aussi Olivier qui a confirmé, lors de son passage à Corbigny, ce week-end, qu'il mettait tout en œuvre pour être de la partie !
Videos

YouTube
Photos