!
Prochaine épreuve : Rallye de Matour le 20 juillet !
Résumés

Rallye des Gueules Noires 2016

Benoît LOBREAU / Damien GARRET - F2000/12 - n°94

Première épreuve de la saison 2016, le Rallye des Gueules Noires marque le retour de Benoît et Damien qui n'ont pas roulé depuis leur sortie de route dans une rivière au Rallye de Bessé-sur-Braye, début août 2015. Le remontage de la voiture a pris beaucoup de temps et plusieurs éléments ont dû être changés.

Malgré cela, avant même le passage aux vérifications techniques de vendredi soir, une panne est détectée sur l'auto. La direction assistée vient de rendre l'âme, pleine de vase. Le remplacement prend du temps et l'auto ne sera finalement présentée aux vérifications techniques que samedi matin.

Le temps est incertain, plusieurs averses avant le départ du rallye ont rendu la route glissante. L'équipage décide de faire un choix sécuritaire pour la reprise, en partant en pneus intermédiaires.

Le premier tour se déroule sur un rythme moyen. L'équipage signe le 28ème temps dans la première spéciale avant de réaliser le 34ème dans la suivante. Au général, Benoît et Damien sont 2ème de classe mais déjà loin de l'intouchable leader de catégorie.

Sur le routier menant au parc de regroupement, l'équipage doit s'arrêter sur le bord de la route, en panne de batterie. Après un rapide contrôle, c'est la courroie d'alternateur qui est en cause, et l'équipage doit la remplacer. Ils pointent avec 14 minutes de retard à l'entrée du parc de regroupement, de justesse avant l'exclusion. Le rallye peut continuer, mais avec 70 secondes de pénalité. 6ème de classe avec beaucoup trop de retard, il n'y a plus d’enjeu désormais.

Pour le second tour, rien n'est changé mais l'équipage roule sur un rythme un peu plus soutenu et réalise les 26ème et 24ème temps avant de retourner au parc de regroupement.

Au moment de sortir du parc, nouveau problème : l'auto ne démarre plus. L'équipage doit la pousser en dehors du parc et arrive à la démarrer dans une descente toute proche. A l'assistance, le diagnostic est rapide : le bouton de démarrage est hors service. Benoît et Damien repartent avec une réparation de fortune et des pneus pluie, une averse ayant fait son apparition.

La dernière spéciale se déroule sur un rythme moyen, avec un 27ème temps scratch malgré une perte de puissance perçue peu après le départ. L'équipage rentre au parc fermé en 44ème position, 4ème de classe, à 31 secondes du deuxième. Dommage.
Videos

YouTube
Photos