!
Prochaine épreuve : Rallye de Matour le 20 juillet !
Résumés

Ronde de l'Anguison 2009

Benoît LOBREAU / Grégory MARBOEUF - F2000/13 - n°76

Deuxième rallye des Lions pour 2009 en ce samedi 25 avril au cœur de notre chère Nièvre, pour la Ronde de l'Anguison. Le programme prévoyait pas mal de pluie et les deux voitures de l'association, celle d'Olivier devant être terminée la semaine précédant le rallye... Malheureusement, si la météo a tenu toutes ses promesses (et même plus encore, vive la Nièvre), seule une voiture a pris le départ du rallye, la voiture d'Olivier n'étant finalement pas encore prête...

Une météo apocalyptique à Corbigny, 7 épreuves spéciales pour un tracé rendu très piègeux, des ISATiens venus en force pour assister à ce qui aurait dû être le premier rallye des 2 voitures dans leur configuration 2009, ainsi qu'une assistance de choc... tels ont été les ingrédients de l'épreuve 2009.

Benoît est donc seul au départ, et le rallye a bien failli s'arrêter avant la première spéciale, quand le moteur n'a pas voulu redémarrer au CH 2 (contrôle horaire avant le départ de la spéciale) pour une p**** de masse à la c** (dixit Benoît). Une fois la panne identifiée et une "masse de fortune" installée grâce aux conseils téléphoniques d'Alain, Benoît peut se lancer dans la première spéciale (avec bien entendu une pénalité de 25 secondes pour avoir pointé 5 minutes en retard...). Un passage assez tranquille, pour localiser les éventuelles coulées d'eau non repérées lors des reconnaissances. Pour la seconde spéciale, même consigne au départ, mais très vite oubliée... Ce qui a failli coûter cher à plusieurs reprises (les fossés sont nos amis...). Au passage, vérification du frein à main vertical, qui a l'air d'être idéalement placé et de fonctionner pleinement... Bilan de la première boucle : 6ème de classe au niveau des temps, mais la pénalité prise d'entrée fait bêtement reculer au classement.

Handicapé par la perte de la direction assistée pour la seconde boucle (une durite n'a pas trouvé mieux que de lâcher à la sortie du parc d'assistance), Benoît améliore malgré tout son temps dans la spéciale courte, peu exigeante, mais perd pas mal de temps tout au long de l'autre spéciale, préférant assurer, la boue recouvrant toute la route par endroits... Cela a néanmoins été très chaud sur les bosses à la fin de la seconde spéciale où, devant une petite partie de l'assistance, Benoît se propose de faire un peu d'animation avec une grosse mise à l'équerre parfaitement récupérée ! Bilan en fin de boucle : l'équipage est 4ème de classe (sans compter la pénalité de début de rallye), et une durite est remontée en express à l'assistance par un mécano déchaîné... La nuit tombe, et Benoît va enfin pouvoir tester la rampe xénon, nouveauté de 2009 !

La troisième boucle restera la plus dure du rallye : si la première spéciale est négociée assez facilement, malgré des nappes de brouillard, ce n'est pas le cas de l'autre spéciale, complètement dans le brouillard. Impossible de distinguer la route (feux mal réglés, et une rampe de phares devenue inutile), des travers dans pas mal de virages... Malgré cela, Benoît réalise un 3ème temps de classe (après avoir rattrapé et doublé la voiture partie 1 minute devant lui) qui le conforte au classement provisoire du rallye. Bilan à la fin de cette troisième boucle : il occupe toujours la 4ème place de classe, et est frustré de pas avoir pu essayer la rampe xénon dans de bonnes conditions.

Une seule spéciale est prévue pour la dernière boucle, la plus courte, mais la plus longue à la fois... Vu la météo lors de la boucle précédente, la décision est prise de démonter la rampe de phares pour cette dernière spéciale... (Ne plus jamais faire ça !) Bien entendu, la pluie est arrivée et le brouillard a disparu... Et comme la rampe n'est plus là, il ne reste à Benoît que les phares d'origine de la 205... Le chrono est nettement moins rapide que lors des tours précédents, mais l'auto est à l'arrivée sans dommages, et c'est bien là le principal.

Malgré une panne qui laissait entrevoir le pire avant même le départ de la première spéciale, le rallye se termine avec la 43ème place au scratch, 15ème du groupe F2000 et 4ème de la classe 13, avec, en prime, une coupe et un petit chèque... Pour une première arrivée avec la nouvelle voiture, on ne pouvait pas espérer mieux, à part la météo ! Prochain rendez-vous pour Benoît aux Vins Mâcon fin mai et avec un nouveau moteur !
Videos

YouTube
Photos